Le glacier Perito Moreno : site naturel extraordinaire !

Un lieu phare de l’Argentine est le célèbre Glacier Perito Moreno. Pour notre part, il était impossible d’aller dans le pays sans le découvrir.
Pour cela, nous nous rendons dans la ville la plus proche : El Calafate (21 000 habitants environ).

Réserver une excursion

Nous réservons un tour avec l’agence Hielo y Aventura car nous ne souhaitons pas juste contempler le glacier, nous avons envie de tenter l’expérience de marcher sur la glace. C’est la seule agence qui existe pour ce type d’expérience (en 2019).

Nous choisissons la formule “mini trekking” c’est à dire que nous marcherons 1h30 sur la glace. Le prix est de 9 000 ars soit 135€ (trajet compris) + l’entrée du parc à 800 ars soit 12€. Un total de : 147€. Oui c’est cher ! C’est un budget qui fait mal au porte-monnaie mais on était très curieux et on s’est dit que c’était une fois dans notre vie.
Si vous souhaitez profiter plus longtemps choisissez la formule “Big ice” avec à priori 7h00 de marche.

Nous avons réservé via leur site internet mais vous pouvez vous rendre directement dans une des 3 agences qui se trouvent dans le centre ville. L’excursion se fait en anglais et espagnol.

Première étape : départ et arrivé au parc

Nous avons rendez-vous à 9h45 à l’agence. Pour un départ à 10h00. Nous sommes les premiers dans le bus, car celui-ci va s’arrêter récupérer les autres personnes à leur hôtel. Cool pour eux, mais ça aurait été sympa de nous donner un point de rendez-vous sur la route sachant que le bus est passé à côté de notre rue (il est clairement repasser sur nos pas…), il n’y aurait pas eu de détour pour lui. Cela nous aurait évité 30 minutes de marche pour rejoindre l’agence haha. (Sûrement parce qu’on logeait dans un Airbnb et non un hôtel ?). Bref, ceci est un détail, passons. Le bus est rempli, nous sommes entre 40 et 50 personnes. C’est énorme !

Le temps de la route, de passer l’entrée du parc, de la pause pipi avec une jolie vue sur des montagnes et lacs, nous arrivons à 12h00 au premier point de vue sur le Perito Moreno. Nous sommes loin, mais déjà un “wahouuu” ne peut s’empêcher de sortir de notre bouche !

Deuxième étape : observation du glacier

A 12h30 nous arrivons au point d’observation principal. Une longue passerelle nous permet d’observer le glacier sous tous les angles. Nous avons 2h00 pour en profiter. Il y a du monde sur place, mais la passerelle est tellement grande que ce n’est pas inconfortable.

Le Perito Moreno est juste magnifique ! Un fort contraste se dégage entre les montagnes alentours et la blancheur éblouissante du glacier (ne pas oublier ses lunettes de soleil!). On contemple son immensité, ses formes, ses crevasses, sa couleur d’un blanc pure avec quelques morceaux bleutées, quelques tâches noires par endroit (dû à la poussière/terre des alentours). On l’entend également gronder et le plus impressionnant c’est le bruit qu’il fait lorsque des gros blocs de glace se détachent du glacier. Et puis tout d’un coup, un énorme bloc de glace tombe, le bruit est assourdissant et au bout de quelques instant, on entend légèrement comme un écoulement de cascade à l’intérieur : sûrement dû au remous causé par la chute.

Sur la droite, on peut observer un autre paysage : celui d’un lac et de montagnes, également sublime.

On a de la chance, un condor se met à voler face à ce paysage de rêve. Joli spectacle ! (vidéo ci-dessous)

Troisième étape : passage en bateau

Nous traversons le lac “de gauche” en bateau pour rejoindre le refuge qui se trouve sur la rive d’en face. Un moment sympa où petit à petit on se retrouve au plus près du glacier. Plus on est prêt plus celui-ci est intimidant et impressionnant !

On dirait qu’une “reine des glaces” habite à l’intérieur 😛

Quatrième étape : mini trekking

Après avoir posé nos affaires (optionnel) au refuge, nous empruntons pendant une vingtaine de minutes un sentier aménagé qui passe à travers une forêt. Nous apercevons le glacier sous d’autres angles.

Les guides nous divise en plusieurs groupes pour que la marche soit plus agréable pour nous comme pour eux. Ouf !! On se retrouve avec une quinzaine de personnes dont les 2 guides. Puis d’autres membres du staff nous chaussent les crampons. Quelques recommandations pour marcher sur la glace et hop nous pouvons entamer la balade.

Pendant 1h30 nous arpentons sur la glace, rien de difficile (à part peu être quelques descentes pour ma part). Nous remplissons notre gourde dans les cours d’eau ou flaques que nous croisons. A savoir, nous marchons seulement sur une infime partie du glacier et lorsqu’on est dessus on ne se rend pas compte de l’immensité de celui-ci. Après, que dire de plus, à part que nous en prenons pleins les yeux et  apprécions chaque instant…

A l’intérieur de la crevasse : une petite cascade

A la fin, les guides nous servent un verre de whisky avec des glaçons ! Pas la peine de vous préciser d’où viennent les glaçons haha. Plutôt cocasse !

Conclusion

Le Perito Moreno est un lieu naturel extraordinaire ! Pour ce qui est de l’excursion, marcher sur un glacier est une expérience unique mais pas incontournable. J’ai l’impression d’avoir été plus impressionné lorsque j’étais en face de lui que sur lui. (Après c’est juste notre avis). Le prix est tout de même excessif par rapport à la prestation. Après on ne regrette pas de l’avoir fait, c’était quelque chose d’assez fou ! Par contre je ne m’attendais pas ce qu’il y ait un si gros business autour de ce “gros glaçon” (mais qu’en j’y re pense rien d’étonnant…).

Photo de groupe 🙂

A savoir sur le Perito Moreno 

Il mesure environ 60 mètres de hauteur ; surface de 250 km².
Il “se déplace” d’un mètre chaque jour. Le fait que des blocs de glace se détachent du glacier n’est pas une conséquence de la fonte des glaces ni au réchauffement climatique.
Il est le 3ème plus gros glacier d’Argentine après Le Viedma et L’Upsala.

Quoi faire d’autres à El Calafate ?

Bon clairement on a pas fait grand chose, à part :

Gouter une spécialité local

On était très curieux de goûter leur fameuse grillade : asado. Nous choisissons une formule pour 4 personnes : un mix de plusieurs viandes grillées (spécialité de Patagonie). Il y avait : boeuf, mouton, saucisse, boudin noire, boyau frit, rognon. On a pas été hyper emballé par le plat. Sur le coup on s’est pas rendu compte que ça faisait trop de viande, un peu écœurant à la longue. Et quelques goûts qu’on a peu apprécié (je vous laisse deviner lesquels! ).

Tester un “ice bar”

En se baladant dans les rues on aperçoit des “ice bar”. On en avait jamais fait et notre curiosité a pris le dessus… Le principe est de payer l’entrée, passer 25 minutes dans le bar avec une température à -10° avec boisson à volonté. Avant de rentrer, on nous enfile des manteaux à capuches et gants.

Quand on est rentré à l’intérieur on s’est dit “mais qu’est ce qu’on fou là !”, c’est kitch à souhait et niveau écologie on repassera. Bon, après quelques verres on s’est vite pris au jeux et on a trouvé ça marrant ! Du coup on en a testé un autre… pour comparer haha puis on est retourné au premier… (Oui l’appât de la boisson illimité..!).

Polar Bar : 400 ars/ 6€
On retient : les verres de glaces, notre barman était top et il déconnait pas sur les doses !

Ice bar : 550 ars / 8€
On retient : une déco plus travaillés, des (faux) crampons au pied genre on est sur un vrai glacier,  un photographe qui te fait prendre la pause pour que tu achètes les photos à la fin haha (comme à Walibi!)

Je crois qu’on a préféré le premier, même si c’était “moins joli”, l’ambiance était mieux et ça faisait moins commercial.

Autres

A part la magnifique lagune entouré de montagne (qui donne tout le charme à la ville) et la réserve écologique où on peut voir des animaux, je pense qu’il n’y a pas grand chose à faire à El Calafate. Par contre côté restaurants, bars et boutiques de souvenirs ou fringues il y a l’embarras du choix !

Oiseau endémique de l’Argentine, croisé dans les rues de la ville

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 comments