Sud-Ouest du Western Australia : Esperance à Perth

Après 948 kilomètres de ligne droite dans le South Australia, nous passons la frontière à Bordervillage (voir article précédent) pour rejoindre le Western Australia, notre dernier état. Un état souvent qualifié de « dernière frontière » par rapport à son immensité (5 fois la France), son faible peuplement (environ 2 millions 700 milles personnes en 2018) et l’isolement de sa capitale : Perth. Il nous reste 722 km avant de retrouver une forme de civilisation et donc finir la traversée de la Nullarbor.

La Nullarbor

C’est une route de 1200 km qui relie les états du South Australia et du Western Australia. C’est un peu le passage obligé, la porte d’entrée pour rejoindre l’ouest côté sud. Une porte d’entrée qui se mérite.
Des lignes droites, au paysage semi-aride où il n’y a rien ! Enfin pas tout à fait… on y trouve des stations services tous les 200 km en moyenne (multi usage : supérette, restau, motel, parfois douche), des pistes d’atterrissage d’urgence d’avion qui apparaissent sur les routes, quelques animaux vivants si on a de la chance : pour nous 2 émeus, 1 kangourou, des oiseaux galas et des corbeaux qui mangent les restes d’animaux laissés sur les bords de route. (Pas de chameau malgré les différents panneaux qui annoncent leur présence), un GPS qui t’annonce de tourner à gauche dans 1022 kilomètres, un parcours de golf avec un trou à chaque station service (ce qui fait de lui le plus long parcours de golf à 18 trous), des portions où des milliers d’insectes se suicident sur le pare brise (impressionnant ! Le van était repeint), pas de réseaux (sauf telstra de temps en temps), très peu d’eau potable (donc prévoir avant), des « road train » (camions de 2 à 4 containers) qui te doublent à toute vitesse, 3,4 points de vue sur les côtes brutes du Sud (côté South australia), de jolie coucher de soleil, les bonjours façon australienne quand tu croises un autre véhicule : “le levé d’index” …
Un passage dans l’ouest qui se mérite et où l’on prend conscience une fois de plus de l’immensité du PAYS !

Cape le Grand

C’est notre premier parc national de l’Ouest Australien et nous n’allons pas être déçu. Nous commençons notre visite par l’ascension du Frenchman Peak (262m). Ce n’est pas très long mais la montée est raide et à même la roche. En haut nous sommes accueilli par une splendide arche, celle-ci creusé par la mer il y a 40 millions d’année lorsque son niveau était d’environ 300 mètres au dessus de son niveau actuel. Surprenant ! En haut de cette arche, nous attend une vue grandiose à 360° sur tout le parc : plaine, montagne, océan. Juste waaaahou !!!!

Direction ensuite Lucky Bay, réputé comme étant une des plus belle plage d’Australie et on ne peut que confirmer. 2,5 km de sables blanc bordé par une mer transparente. Nous sommes en pleine vacance scolaire et à quelques jours du nouvel an, donc il y a du monde. Toutes les familles australienne sont installés sur la plage avec leur gros 4×4 et tout leur attirail (tonnelle, glacière, chaise, planche…) comme d’habitude ils sont ultra bien équipés. Un cadre et une ambiance que nous ne connaissions pas mais qu’on trouve complètement conviviale. (Par contre pour l’aspect écolo on repassera…). Nous longeons la plage entièrement et nous nous installons à un endroit plus calme pour une petite trempette ! On peut également croiser quelques kangourous. Nous avons eu la chance de voir une maman et son petit.

L’après midi nous changeons de spot pour découvrir une autre plage, celle de Thistle Cove, qui est tout aussi magnifique avec 3 fois moins de monde (et oui sur celle-ci on ne peut pas ramener le 4×4 !).

$13 par véhicule et par jour OU compris dans le “Holiday pass” $46 valable pendant 1 mois dans tous les parcs du WA.

Esperance

Une paisible petite ville surplombant la Bay of Island, et possédant de nombreuses plages idylliques : sable blanc et eau transparente. Un cadre exceptionnel où on se la coule douce pendant 4 jours entre baignade et farniente sur la plage. Notre préféré : Twilight Cove.

Nous parcourons également la « Great Ocean Drive » et contemplons les différents points de vue donnant sur la mer et un ancien lac rose.

C’est aussi à Espérance où on passera notre dernière soirée de l’année ! Cette année pas de grosse fête avec les amis mais en amoureux face à la nature et tout en gourmandise : Une baignade dans une eau turquoise sublime, un coucher de soleil avec quelques bières et le restant de notre saucisson français (gardé précieusement pour l’occasion), des burgers maison au son des vagues accompagné de vin rouge, un mousseux sous un ciel étoilé quasi parfait pour le dessert. Et un petit appel vidéo entre temps avec quelques proches qui fait toujours plaisirs. Fin d’une jolie année 2018 clôturé en beauté !

Albany

C’est la plus ancienne colonie européenne du Western Australia. Nous nous baladons dans le centre ville à l’architecture coloniale et faisons une petite pause dans un salon de thé. La dame du salon nous confie que son mari est Normand, nous goutons alors un dessert de sa région et une part de cheese cake à l’abricot. C’est un comble de découvrir un dessert Normand en Australia ! Un jolie lieu avec du Carla Bruni et Francis Lalane en musique de fond. Il y a aussi le National Anzac centre ($25 l’entrée). On nous avait décrit ce lieu comme étant un musée interactif où on peut se mettre à la place de personne aillant vécu la guerre. En fait on nous donne à chacun la carte magnétique d’un « personnage » et grâce à des écrans on peut en apprendre plus sur eux et leur histoire. Clairement on s’attendait à mieux. Ce musée, c’est en faite énormément de lecture ou de récit à écouter, pas d’immersion originale.

Nous nous rendons au parc national Torndirrup qui nous révèle de jolie point de vue sur l’océan et son pont de granit : Natural Bridge. On ne se lasse pas de contempler la puissance des vagues qui se jettent de plein fouet contre les falaises. Il y a aussi des Blowholes mais sûrement plus impressionnantes quand la météo est plus déchaînée. (Dans ce secteur se trouve le musée de la baleine, $32 l’entrée on fera l’impasse).

A l’est d’Albany se trouve le parc Two People Bay où nous faisons une courte marche “Heritage Trail” pour se dégourdir les jambes avant de trouver une sublime plage de sable blanc et eau turquoise : Little Beach.

$13 par véhicule et par jour OU compris dans le “Holiday pass” $46 valable pendant 1 mois dans tous les parcs du WA.

Denmark

Notre principal activité à Denmark est la découverte de deux coins sur la William Bay. Le premier : Elephant Rock. Un étroit couloir de pierre nous mène sur une plage intimiste entouré de gros rocher qui baignent dans la mer turquoise. Nous marchons jusqu’au bout des roches, avec le temps très venteux on hésite à se baigner mais plus on observe le lieu plus on succombe à un petit plongeons. Ça aurait été dommage de ne pas profiter de ce cadre si spécial.

Un chemin nous amène au deuxième coin : Green Pool. Un lieu tout aussi magnifique où on on peut lézarder sur les rochers ou sur le sable suivis d’une baignade pour se rafraîchir.

Nornalup

Ce coin possède une grande forêt «The Valley of the giants » qui accueille de très grands arbres tels que les Tingles rouges, jaunes et Rates. Nous le découvrons à travers un petit sentier nommé « l’ancien Empire Broadwalk ». On peut également explorer la forêt sur les hauteurs via une passerelle, (mais $20/personne la marche de 600 mètres, on se dit que c’est nous prendre pour des pigeons, donc non merci). Un peu plus loin, un panneau nous indique « Giant tingle tree », par curiosité nous le suivons et tombons sur un jolie point de vue puis sur une petite balade ou nous découvrons encore une fois ces arbres géants. Ils sont très impressionnants, beaucoup d’entre eux sont creusés à l’intérieur et certains sont âgés de plus de 400 ans. La région offre également d’immense plages et côtes sauvages.

La région de Margaret River

Margaret River est un petite ville tranquille, mais ce qui est intéressant c’est toute la région autour. Nous commençons notre exploration au Cape Leeuwin, qui abrite un grand phare blanc et c’est aussi ici que se trouve le mariage entre l’océan Austral et l’océan Indien. On arrive à 17h00 en se disant que comme ça on observera le coucher du soleil, avec le phare et l’océan ça peut être cool. Sauf qu’on ne s’était pas renseigné au préalable et en faite le Cape est privé, pour y accéder il faut payer $5 mais qu’en plus ça ferme à 17h00. (On est pas les seuls boulets à s’être fait avoir). On reste quand même un peu aux alentours mais tant pis on ne reviendra pas le lendemain.
Pour découvrir la région on emprunte la « cave road », elle nous fait traverser la forêt au son des cigales où l’on croise une multitude de vignoble. (Margaret River est réputée pour ses nombreux vins). On se rend sur la côte pour une premier arrêt à Canal Rocks, un peu par hasard, mais nous ne sommes pas déçu, le paysage de ces milliers de roches façonnés par les vents et marées nous plaît beaucoup.

Un deuxième arrêt sur l’une des plages de la côte et un troisième au Eagle Bay Brewing co qui est à la fois un vignoble et une micro brasserie. On décide de goûter leurs bières avec une préférence pour la Amber Ale et profite du cadre qui est fort agréable.

Cape Peron

A ne pas confondre avec le « cape peron » du parc François Peron (accessible en 4×4). Une balade sur les côtes qui donne aussi sur des plages. Possibilité de faire du snorkeling mais nous n’en n’avons pas fait, la mer était plutôt agité ce jour là.


La côte Sud-ouest du Western Australia nous aura énormément séduit notamment pour ses plages idyllique qui pour nous font parties des plus belle d’Australie. La prochaine étape aurait du être Perth, mais nous décidons de ne pas encore nous y arrêter et de continuer de longer la côte ouest jusqu’à Exmouth. Nous aurons le temps d’y revenir et d’en profiter sachant que c’est notre point de retour pour la France.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 comments