Queensland : du Nord Tropical à la Sunshine Coast

Nous roulons moulte kilomètres pour sortir du Northern Territory et traverser la région du Queensland d’ouest en est. Au fur et à mesure le paysage se transforme : Nous troquons les étendues arides, la terre rouge, le ciel bleu et les grandes lignes droites désertiques contre une végétation dense, un ciel plus chargé en nuage, des monts verdoyants, des routes à virages et retrouvons petit à petit la civilisation. Nous voici sur la côte Est !

Cape Tribulation et Daintree Forest

Nous nous rendons en ferry à Cape Tribulation où se trouve également Le Daintree National Park. Le parc est une forêt tropical humide, classé au patrimoine mondiale de l’Unesco, parait-il une des plus vieilles du monde (plus de 110 millions d’années). Pour la découvrir nous empruntons différents sentiers (Dubuji ; Marrdja ; Jindalba…) qui serpentent à travers cette grande forêt « Jurassienne » doté d’une fabuleuse biodiversité. Les lieux offrent également de longues plages désertes au bord de la forêt tropical.

Nous apercevons des petites billes de sables parfaitement rondes, et il y en a par milliers sur la plage. Mais qu’est ce donc ? C’est tout simplement le résultat des petits crabes qui creusent des trous avec leurs pinces. Au retour, en voiture, nous avons la chance d’apercevoir au loin un Casoar. Le temps de se rapprocher il s’est vite réfugié dans la forêt, dommage, mais son petit lui et resté nous permettant de l’observer. Cet animal en voix d’extinction et réputé pour être l’oiseau le plus dangereux de la planète (il peut être agressif s’il se sent menacé et causer de graves blessures avec ses pattes puissantes et tranchantes).

Ferry Cape Tribulation : $25 A/R en voiture (pas besoin de réserver à l’avance).

Port Douglas

Une petite ville portuaire bourgeoise qui respire la tranquillité. Nous nous promenons dans le centre ville entre les petites boutiques, bars et restaurants, puis le long de la plage qui nous mène à une vue un peu plus en hauteur. Un lieu agréable et propice à la détente, c’est pourquoi nous décidons de flemmarder sur le sable le reste de la journée.

Pour rejoindre Cairns nous prenons la « Great Tropic Drive », une route longeant l’océan où nous trouvons un petit coin fort agréable pour passer la nuit, face à la mer. Pour la petite anecdote, la sœur de Drey a dormi à ce même endroit avec son copain, également en van, quatre ans auparavant. Ça nous a bien fait marrer !

Kuranda et Barron Falls

Nous faisons un arrêt à Kuranda pour se rendre à son célèbre marché. Une ambiance bohème règne ici , avec ses stands colorés et ses odeurs d’encens. Tout près, nous nous rendons à Barron Falls, une cascade impressionnante de part ces hautes falaises qui l’entoure. Elle est beaucoup plus impressionnante pendant la « Wet season » quand les eaux envahissent la totalité des lieux. Lors de notre visite pendant la saison sèche, le débit était moins important. Sur le sentier, nous rencontrons un « insecte branche », qui fait la taille d’une main !

Cairns

La ville baigne dans une ambiance décontracté et tropicale, grâce à son front de mer qui offre une lagune artificiel (seul endroit sécurisé pour se baigner) des grands coins barbecues pour accueillir les familles ou groupes d’amis, des terrains de Beach volley ou Beach soccer, de grand arbre où nous pouvons apercevoir des oiseaux tropicaux colorés. Elle possède également un large choix de restaurant, bar et boutique. Après la découverte de ces lieux et du centre ville nous optons pour une pause gourmande à « divine gelato », des glaces délicieuses, généreuses et semble-il faite maison ! À quelques kilomètres de Cainrs se trouve de nombreuses plages avec filet pour se baigner sans craindre les méduses ou les crocodiles (Trinity Beach…).

C’est aussi notre point de départ pour découvrir La Grande Barrière de Corail [notre article ici]

Atherton Tablelands

Un haut plateau composé de cascades, de lacs, de forêt humide et de pâturages verdoyants. Notre premier arrêt est l’observation d’un magnifique arbre « Curtain Fig Tree » particulièrement impressionnant de part sa grandeur et ses formes extravagantes.

Ensuite, au lac Eacham nous entamons une balade dans la forêt, peut être verrons nous des « tree kangourous » ? (Des kangourous qui vivent dans les arbres). C’est finalement tout près d’une culture de thé, à « Nerada tea tree » que la chance nous souri, perché tout en haut d’un arbre, il ne bouge pas et mange des feuillages.

Pour finir nous nous rendons à Milaa Milaa Falls, une jolie cascade mais nous préférons l’autre chute d’eau « Ellinjaa Falls », plus charismatique, plus intimiste.

The Boulders

Sur la route nous nous arrêtons à « the Boulders », des sortes de petites gorges avec des roches aux jolies formes et couleurs. Seulement le premier spot permet la baignade, mais la suite du sentier est splendide à contempler.

Mission Beach

Une bourgade en bord de mer avec une immense plage (comme il y a beaucoup en Australie), palmiers, bars et restaurant. Plutôt sympa pour se prélasser !

Wallaman Falls

La chute d’eau la plus haute du pays avec ces 268 mètres. Nous l’observons dans un premier temps sur les hauteurs, elle est très impressionnante. On a qu’une envie : la découvrir de plus près.

Pour cela il suffit de descendre 2,5 km. L’aller est tranquille, c’est seulement de la descente. Nous arrivons en bas émerveillé par sa grandeur et sa beauté ! Nous escaladons chacun notre tour des gros rochers pour essayer d’être au plus près et prendre quelques clichés. Le débit est tellement puissant qu’on reçoit des gouttes et de la brume au fur et a mesure qu’on se rapproche. Un lieu presque surnaturelle ! Le retour est plus difficile, seulement de la montée mais qu’importe on en aura pris pleins les yeux !

Sur la route, en fin de journée, nous croisons beaucoup de Kangourous, il faut faire attention car parfois ils traversent la route rapidement. Cette région nous offre aussi des paysages qu’on n’imaginait pas : des champs de cannes à sucre et de bananes à perte de vue.

Paluma Range National Park

Un parc naturel qui offre rivière et bassin à travers un paysage rocheux. Le spot « little Crystal Creek » permet de se baigner dans la rivière entre des gros rochers, face ou sous un pont. Un lieu vraiment charmant qui attire du monde.

Nous nous rendons ensuite à « Big Crystal Creek », moins de caché mais plus étendu.

Puis direction «slides rocks », petit coup de cœur pour cet endroit paisible. Les différentes roches superposés ou poli par l’eau crée petite cascade et bassin. Un premier arrêt baignade s’impose ! Nous continuons un peu notre chemin pour trouver d’autres bassins avec meme un petit tobogan naturel. Nous decidons d’un deuxième arrêt baignade pour se relaxer tout en contemplant La beauté des lieux.

Townsville

C’est la plus grande ville du « North Queensland » avec ses 185 000 habitants environ et pourtant la ville est plongé dans une ambiance détendu. Peut être du à ses jolies bords de plages nommé « The Strand » bordés de palmiers et pelouse bien entretenue, où se trouve également barbecue, module sportif et jeux d’enfant. Ou bien grâce à sa piscine gratuite ouverte à tous « Riverway Lagoons » (avec douche chaude !) dans un grand parc avec vue sur la rivière où nous squattons le temps d’un après midi pour effectuer quelques longueurs et se prélasser. Pour une vue panoramique de la ville nous grimpons (en voiture !) à « Castle Hill ».

La ville propose également un petit parcours de 30 minutes pour découvrir du street Art « Street Art Walking Trail ».

C’est également au départ de Townsville que nous rejoignons en ferry MAGNETIC ISLAND, (article prochainement)

Bowen

Sur la route nous faisons une halte à Bowen pour profiter de ces belles plages, d’une promenade menant à un point de vue et admirer un jolie coucher de soleil sur les hauteurs.

Airlie Beach

A une heure de route nous rejoignons cette station balnéaire, le point de départ des excursions pour les WHITSUNDAYS [notre article ici]. Nous visitons les lieux et découvrons une rue principale avec boutique et bars, menant à un marché ; un lagon artificiel (que nous testerons évidemment !) face à la plage et une balade longeant les côtes. Plutôt agréable comme endroit.

 

Cape Hillsborough

Un lieu entre forêt et mer réputé pour observer des walabies sur la plage. Nous explorons les lieux grâce à une randonnée et remarquons la curieuse géologie des rochers. Nous patientons jusqu’au coucher du soleil pour avoir plus de chance de croiser des walabies. Nous en voyons seulement un qui court (Ou plutôt saute sur la plage). Et en repartons nous en repèrons un autre qui se dirige dans le camping voisin. Il y a sûrement plus de chance d’en voir d’avantage au lever du soleil.

Yeppoon

Petite bourgade en bord de mer qui possède elle aussi son lagon artificiel, particulièrement jolie avec sa piscine à débordement. Nous voyons notre premier serpent australien lors d’une balade au « Bluff point Walking track ».

C’est aussi le point de départ en ferry à GREAT KEPPEL ISLAND, une petite île assez sauvage et pleine de charme (Un article prochainement).

Rockhampton

Nous traversons cette ville et nous apprenons par hasard qu’il y a des spectacles de rodéo tous les mercredi et vendredi soir au « Great Western Hotel ». Chouette nous sommes vendredi ! N’ayant jamais vu de rodéo et n’ayant jamais pensé voir ce genre de spectacle en Australie, cela égaye notre curiosité. Nous voila ainsi au « Great Western hotel » où trône une grande arène entouré d’une tribune et d’un côté restaurant, avec tables et chaises. Une ambiance de Far West règne ici avec une odeur de bovin (pas dérangeante) et les chapeaux de cowboy porté par les locaux. On décide de commander une bière et une bonne pièce de bœuf, leur spécialité (mmmh ça faisait bien longtemps !) pour perpétuer la tradition des lieux. Ce jour, l’entrée est gratuite car ce sont des amateurs passionnés qui sont sur le devant de la scène, donc pas de compétition, c’est juste pour le fun. Il y a même des enfants qui participent. A notre niveau c’est déjà assez divertissant alors on n’imagine même pas le grand show avec des professionnels. Nous partageons notre table avec un couple de voyageur australien fort sympathique qui nous apprend que le rodéo est typique de cette région, qu’il n’y en pas partout.

Vidéo de notre smartphone pour un aperçu (nous n’avions pas l’appareil photo)

Sanctuaire à Maryborough

Sur la route nous nous arrêtons à un sanctuaire “fraser coast wildlife sanctuary” (sur les conseils d’amis, Mélou et Romain! [leur blog ici]). Le sanctuaire est un peu vétuste, étant méconnu il ne doit manquer de moyen. En revanche les gens y travaillant sont très gentils et ont l’air de bien s’occuper des animaux. On peut y rencontrer beaucoup de kangourous, différents oiseaux, des dingos et des reptiles. On s’en rend compte que ce sanctuaire n’est pas là pour faire du profit mais bien pour soigner ou s’occuper des animaux. Le petit plus et qu’on était seul donc tranquille pour observer les animaux.

 

Rainbow Beach

Nous quittons le Nord tropical pour nous rendre sur la sunshine coast dans le village balnéaire de Rainbow Beach. Il doit son nom aux falaises de sables « arc en ciel » situées à deux kilomètres sur la plage. Nous les avons découvertes lors d’une balade à pieds. C’est assez extraordinaire, on trouve du sable rouge, orangé, jaune, marron, gris, noire et blanc. On s’est beaucoup amusé avec ce sable aux différentes teintes (oui c’est pas tous les jours qu’on voit un sable pareil !). Cette plage est aussi accessible en 4×4 et peut être longé jusqu’à Noosa.
Nous découvrons également la dune « Carlo sandblow » haute de 120 mètres. Le lieu est agréable et nous offre une belle vue sur la mer. On y trouve aussi (côté falaise) le sable arc en ciel aux différentes nuances.

Rainbow Beach c’est aussi notre point de départ pour découvrir la mythique FRASER ISLAND [notre article ici].

Noosa

Cette station balnéaire huppé attire les vacanciers et les surfeurs venus de tous le pays. En arrivant nous avons été décontenancé par la foule et la galère pour trouver une place. (oui on est plus habitué à autant de monde !). Nous commençons par nous balader dans le parc national qui nous offre de beaux paysage côtier et la joie d’observer les surfeurs et surfeuses de tout âge qui surf la vague (ou pas !). Nous avons également la chance d’apercevoir des dauphins, du coup nous restons pour les contempler en espérant en voir plus. Nous faisons bien, car ils se mettent à faire plusieurs sauts ! Ils ont l’air de bien s’amuser et nous de notre côté on en prend pleins les yeux. (Pas de photo, je n’ai pas eu le temps de dégainer l’appareil et je n’avais pas envie de perdre une seconde de ce spectacle ! ). La balade se poursuit sur une longue plage puis dans la forêt.


Nous nous promenons également sur la plage principale qui mène ensuite au boulevard branché Hasting street composé de petite boutique et restaurant. Il règne ici une ambiance mi bourgeoise mi cool. Cette ville est agréable et l’ambiance nous fait un peu penser à Hossegor (enfin surtout à Drey). Nous finissons notre visite par une glace bien méritée et en plus servis par un français (pour l’anecdote, il venait juste de commencer ce travail depuis 30 minutes. Il a eu la main lourde sur les dosages pour le plus grand plaisir de nos papilles… et oui la solidarité entre français ça existe !).

Kondalilla National Park

Nous découvrons ce parc grâce à une randonnée : une boucle entre 4 et 5 km à travers une grande et belle forêt. Sur le chemin nous rencontrons un varan, un joli bassin d’eau (baignade possible) avec une petite chute d’eau et une grande cascade avec léger débit du à la saison. Un lieu calme et ressourçant.

Montville

A côté du parc se trouve un charmant petit village fleuri. On y va pour se divertir devant ces nombreuses boutiques colorées et pour manger un bout. Nous craquons pour repas belge : Fricadel pour le plat et une délicieuse gaufre en dessert.

Glasshouse Mountains

Les Mont Glass House sont un groupe de onze colines formé il y a 26 millions d’années. Pour découvrir les lieux nous choisissons deux randonnées. La première : l’ascension du Mont Ngungun (253m) qui promet une vue à 360 sur l’ensemble des glasshouse Lointains. La track fait 2,4 km à travers une forêt, nous avons mis 1h environ A/R et croiser deux petits serpents.

La deuxième : Tribrogargan circuit de 3,3 km dans une forêt qui permet de voir le Mont Tribrogargan (364m) de plus près. Nous avons mis 1h environ mais nous n’avons pas trouvé un grand intérêt à cette rando. Pour une jolie vue sur la vallée avec quelques explications il faut se rendre au « Glasshouse Mountains lookout ». Juste à côté il y a le « lookout circuit » de 800 mètres, de notre point de vue il est totalement inutile car il n’offre aucun point de vue. En revanche, nous conseillons le magnifique coucher de soleil depuis le « Wild Horse Mountain ». Un moment agréable en compagnie d’une bonne bière !

Le Queensland recèle d’endroits variés : des forêts humides doté d’une biodiversité unique, de longues plages désertes, des villes à l’ambiance décontractée et animée, une multitude de cascades et cours d’eau, des îles paradisiaques. Mais nous n’avons pas encore tout vu, il nous reste à découvrir la partie la plus peuplée de cette région : Brisbane et la Gold Coast.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 comments