Bora Bora et son Lagon, parmi les plus beaux du monde

La voici, la vedette de l’archipel de la Société et on comprend pourquoi, rien qu’à travers le hublot la magie opère. L’île possède de grand relief avec une végétation luxuriante, des motus longs et fins qui l’encerclent et un lagon aux sublimes nuances de bleu. On pourrait croire que c’est un lieu réservé à une clientèle fortuné car les grands parcs hôteliers ont pris possession des lieux mais il reste toujours des pensions ou airbnb accessible à notre porte monnaie de backpakers, voir planter sa tente chez l’habitant.

Depuis le hublot, la qualité est mauvaise mais la beauté est là :

 

Jour 1 : Notre arrivée

L’aérodrome se trouvant sur un motus, nous prenons un bateau navette qui nous amène sur l’île principale. Nous logeons sur celle-ci, chez Fanny en airbnb où nous pouvons contempler une magnifique vue du lagon depuis notre terrasse. Très bien situé nous n’avons qu’à traverser la rue pour être à la plage. Arrivé en milieu d’après midi nous profitons du cadre et de la proximité du lagon pour se la couler douce.

Le soir nous decidons d’aller au restaurant repéré plus tôt dans la journée. Pour le rejoindre nous devons marcher 10 minutes qui peuvent sembler bien longue quand nous sommes confrontés au fléau de la Polynésie : les chiens errants ! En effet, à peine descendu de notre logement nous constatons qu’il y en a beaucoup et que la nuit ce sont eux qui font la loi ! Une locale nous donne 2/3 conseils et nous dit que du côté du restaurant il ne devrait pas y avoir de problèmes sinon s’armer d’un bâton. Bien rassurant tout ça !
A part quelques chiens par ci par là rien d’inquiétant, nous arrivons sans encombres au fameux restaurant « Matira beach » aux saveurs japonaise-occidentale-polynesienne (rien qu’ça !) avec son emplacement idéal, sur la plage. On vous l’accorde la note est un peu salé mais les plats sont délicieux.
Le retour se passe également sans problème canins, par contre il vaut mieux éviter les balades le longs des plages la nuit car les meutes se retrouvent dessus pour manger les déchets laissé par les touristes (il y a déjà eu jadis quelques accidents nous a-t-on dit).

Jour 2 : balade et baignade

Dans la matinée nous rejoignons à pieds un point de vue annoncé par Maps. Malheureusement il est sur une propriété privé mais par chance nous tombons sur le propriétaire. D’une grande gentillesse, il nous invite à sauter la clôture et se balader chez lui pour contempler la vue.

Nous profitons de notre promenade pour faire des courses, dont quelques bières pour l’apéro de ce soir. Or nous sommes un jour férié, et ces jours la ainsi que le weekend la vente d’alcool est interdite à partir de 12h00. Il est midi passé, nous voici dans de beaux draps ! Des marchés noirs existent évidemment sur l’île, mais tout simplement nous nous arrêtons au premier snack que nous croisons et demandons des bières à emporter. Sans difficultés nous les obtenons et déjà fraîches. (Pas un peu hypocrite tout ça ?^^).
Nous consacrons notre après midi à profiter de la plage de matira (la seule de l’ile) et de son lagon avec une eau aussi clair qu’une piscine. Nous croisons meme une raie pastenague.

Jour 3 : excursion sur le lagon

Le clous du spectacle pour cette derniere journée est une excursion en bateau sur le lagon avec notre guide Didi, né sur l’île, il la connaît comme sa poche. Comme il le dit si bien « nous voici dans son bureau », et quel bureau ! Armé de sa tenue traditionnelle et de son ukulélé, c’est en musique que nous découvrons pourquoi la beauté de Bora se trouve sur et sous l’eau !

Au programme de cette excursion, tour de l’île à l’intérieur du lagon, explications des mythes, de la vie de bora et découverte de la faune et de la flore. Un panier de fruits local et des boissons sont également à disposition sur le bateau pirogue. Nous sommes 11 à bord dont le pilote,  petit comité, c’est vraiment très agréable.  Pendant la traversée, nous découvrons les magnifiques paysages de Bora, les motus où ce tienne les grands groupes hôteliers dont une grande villa sur pilotis où on s’imagine bien avec nos amis et familles (c’est beau de rêver!)  et aussi une maison bateau, bah oui tant qu’à faire !

1er arret : snorkeliling dans un magnifique jardin corallien, pleins de couleurs et une raie pastenague qui passe sous nos pieds. On aurait pu y rester des heures mais comme toute excursion le temps est limité. En tout cas, à l’heure où nous écrivons ces lignes, cela reste le plus beau jardin de corail qu’on ai eu la chance de voir.

2eme arrêt : Didi nous amène plus loin dans le lagon, à la rencontre des raies pastenague et des requins pointes noirs. Une petite appréhension avant de plonger, mais Didi nous met vite en confiance et on se rend vite compte que les requins pointes noirs sont juste de gros poissons inoffensifs. Un jolie spectacle tout de même ! Nous voyons aussi de très près, voir de trop près les raies pastenague. Celle-ci sont nourris par le guide et paraissent même apprivoisé. Il les approche tellement près de notre corps (appâter par la nourriture) qu’on peut clairement leur faire un câlin. Rien de naturel la dedans, nous ne sommes pas très à l’aise. De plus, pour éviter tout incident leur dard a été retiré (apparemment celui-ci repousse, une information à vérifier…), toutefois on peut remarquer que sans leur système de défense certaine raies sont bien amochées.

3eme arrêt : Pour finir direction le grand bleu juste après la barrière de corail pour nager avec les requins citron, pas les plus impressionnants mais des beaux bébés de plus de 3 mètres. Didi nous demande si on a bien signé une décharge au cas où, car les requins ont faim à cette heure ci ! Quel petit blagueur ! Sur les lieux nous sommes tous excité, le guide repère les requins et saute dans l’eau. Il nous propose de le rejoindre, mais nous ne sommes pas rassuré car ils y en a beaucoup et ce sont de belles bêtes ! Didi nous rassure “vous avez vu trop de film ! C’est maintenant ou jamais !”. Donc quand faut y aller, faut y aller ! Et quel spectacle incroyable ! Nous troquons l’eau turquoise du lagon par une eau translucide au reflet bleu marine, nous distinguons les différents « paliers » : en surface les requins pointes noires et différents poissons, plus bas les requins citron et pour finir le fond marin qu’on perçoit clairement malgré les 20 mètres de profondeur. Un moment inoubliable, partagé entre la peur et la fascination.

Une excursion riche en émotion ! Malgré quelques méthodes discutables nous en avons pris pleins les yeux : jardins de corail fabuleux, notre premier bain avec les requins, balade sur une eau toujours plus transparente, sans oublier notre guide d’une bonne humeur communicative et totalement foufou !

Avant d’arriver à Bora Bora on pensait que c’était une île faite de « strass et paillettes », très touristique, avec boutique de luxe et logement inabordable. Mais nos à prioris ce sont vite estompés : à part les spectacles et soirées organisés par les grands hôtels, la vie nocturne à bora est calme ; il y a des touristes certes, mais on est loin des ambiances de st tropez ou st barth, et on ne se sent pas étouffé ; les seules boutiques de luxe sont la vente de perle ; et comme on annonçait plus haut on trouve des établissements aux prix abordables. Niveau paysage et lagon, l’île reste merveilleuse, d’autant plus que les bungalows sur pilotis s’adaptent bien au décors et ne dénature pas l’île. Certes, contrairement à Maupiti, Bora a perdu son authenticité mais elle reste une escale idyllique. Ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme la perle du Pacifique !

 

Excursion avec Lagoon Service : 6000 xpf la demi journée

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 comments