Dans les rues de Buenos Aires

Buenos Aires, une ville aux influences européennes mais qui garde son âme latine. Immense et bouillonnante, elle possède diverses facettes. On y trouve des rues ternes mêlant l’odeur des pots d’échappements et celle des ordures, mais aussi des quartiers arborés et colorés qui invite à boire un verre en terrasse, des ruelles pavées menant à des places grandioses aux bâtiments majestueux, des espaces verts étendus et reposants, des avenues infinies de magasins ou la foule se presse et s’entasse, de nombreux restaurants et bars qui émoustillent les papilles, de l’art dans les rues ou dans les musées…

Durant notre court séjour (5 jours), nous avons découvert la capitale quartier par quartier, flâner dans les rues et les parcs, explorer un musée, manger une bonne glace, déguster diverses spécialités et bu quelques verres…


Ici je ne vais pas détailler chaque activité mais vous montrer notre séjour en images et récits courts.

San Telmo, quartier historique

Le mercado, sublime lieu où se mêle cuisine du monde, boutiques tendances et vente de vieillerie en tout genre. Après avoir scruté chaque stand de nourriture avec envie, nous choisissons (non sans mal!) la raclette… Celle-ci non pas avec de la charcuterie mais du bœuf effiloché.

La ruelle marchande photogénique de Domingo M French.

Bâtiments coloniales au 1179 de la calle Defensa. Ne pas oublier la place Dorrego à côté.

Centro

Places et bâtisses colossales, sur des tons européens. La plaza de Mayo et la Casa Rosada.

Puerto Madero

Quartier moderne, entre buildings d’acier et bâtisses aux brique rouges.

Mais aussi, une végétation luxuriante, mêlant repos et plaisir : des bières sont proposées par des messieurs en vélo. A gauche la réserve écologique.

La Boca

Couleur, chaleur mais aussi prix excessifs et touristes à gogo. Célèbre quartier qui perd peu à peu de son authenticité. Les bâtisses restent charmantes et photogénique par contre les marionnettes sur certaines fenêtres (photo 1) sont flippantes ! Haha. On a également pu voir quelques danseurs danser le tango aux terrasses de café.

Recoleta

Un air parisien sur l’avenue commerciale principale : l’avenida Santa Fe.

Ambiance plus underground à Bond street.

Le cimetière de la Recoleta, comme une ville mortuaire dans la ville.

Un peu de couleur après le cimetière.

Un arbre imposant qui a besoin de soutiens…

Palermo

Cet immense quartier regroupe différent sous quartier comme Palermo Soho, ambiance bohème-chic. Du street art et multiples bars avec terrasse.

Dégustation d’une bonne glace dans le patio de Rapa Nui.

On pose avec Frida.

On profite d’une grande ville pour gouter d’autres spécialités. Ici le céviche à base de poisson cru qui vient du Pérou. Un régal !

Parcs et musées – Palermo

Buenos Aires possède de multiple parcs, vraiment très agréable. Ici l’écoparque, ancien zoo, est en transition pour laisser les animaux en liberté : nandoux, capybara (le plus gros rongeur du monde), mara, canard, paons, lézards… Effectivement certains de ses animaux gambadent là où ils le souhaitent ; mais ce n’est pas encore le cas de tous… J’espère qu’ils auront bientôt un avenir meilleur. A suivre.

Le MALBA musée latino-americain regroupe des jolies peintures, de l’art moderne, parfois incompréhensif, mais qui prête à la réflexion mais aussi des expositions temporaires comme celle d‘Ernesto Neto Soplo, où le spectateur peut interagir avec les œuvres (sur la 3eme photo on se croirait dans avatar!).

Ce jour l’œuvre de Leandro Erlich “la pileta” nous a aussi beaucoup intrigué.

Notre airbnb

A Buenos Aires les logements airbnb ne sont pas cher (en 2020 nous en avons eu pour 35€ la nuit pour 4). Le notre avait une piscine sur le toit, parfait pour une petite bière au coucher du soleil. Et même une terrasse avec barbecue et jacuzzi. On en a profité pour se faire un asado un soir.

Buenos aires, est pour moi une ville pleine de contraste, à la fois étouffante et respirante, terne et colorée. Pas de coup de cœur mais elle restera comme une ville que j’ai apprécié. Agréable à visiter et probablement agréable à vivre, elle doit cacher encore bien des attraits…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 comments