Avatar

Raiatea et Tahaa : au coeur des iles sous le vent

Raiatea, l’île sacrée

Raiatea, est surnommée “l’île sacrée” car elle joue un rôle important dans la mythologie polynésienne. En effet elle possède le Marae Taputapuatea (site cérémoniel) classé récemment au patrimoine mondiale de l’Unesco, un des plus grand du pacifique Sud.

Tour de l’île

Nous faisons le tour de l’île sur la journée avec notre Guide Christian, ancien journaliste et expatrié depuis 30 ans, qui n’a pas la langue dans sa poche.
Il nous explique, sans hypocrisie, les bons et mauvais cotés de l’île économiquement, politiquement, socialement etc. De plus il a de vrai connaissances sur la faune et la flore de l’île. Une excursion instructive qui vaut le détour!

Nous visitons un port et avons même l’occasion de monter à bord d’un petit yacht. Nous explorons le centre ville de Uturoa : le deuxième pôle urbain et économique de Polynésie Française. On y trouve des boutiques, des petits supermarchés, un port, le marché couvert avec au rez de chaussée des fruits et légumes et un étage réservé à l’artisanat. Ce jour là, nous avons la chance d’assister à un événement (sur une grande place) basé sur le miel.
En centre ville, nous remarquons également la bonne humeur et la gentillesse des locaux. D’ailleurs sur les îles, le tutoiement est de rigueur pour tout monde ! Christian nous offre un pain coco à partager, une sorte de brioche avec de la coco râpée : un régal !!

Nous découvrons la faune et la flore locale, ainsi que les paysages ravissants de l’île.

Nous découvrons une petite ferme perlière dans un cadre très intimiste. Le propriétaire nous explique clairement le fonctionnement des perles (explications plus bas, lors de notre excursion à Tahaa).

Nous déjeunons sur la seule plage de Raiatea qui est artificielle (contrairement à ce que l’on pourrait croire, la Polynésie n’est pas réputée pour ses plages, mais plutôt pour ses lagons).
Nous visitons le Marae Taputapuatea un des plus importants de Polynésie. Un marae : est une plate-forme construite de pierre volcanique et coraux, où se déroulaient les anciens cultes polynésiens, sous la forme de cérémonies culturelles, politiques et sociales.

Ci-dessus : le triangle Polynésien qui représente à la pointe nord Hawaï, à gauche la Nouvelle Zélande, à droite les îles de Pâques et au centre l’Archipel de la société (où nous sommes).

Autres petites anecdotes : sur certaines îles (dont raiatea) les morts sont enterrés dans le jardin. On aperçoit les tombent juste a côté de la maison familiale.
Lors de l’accouchement le placenta est conservé afin d’être enterré sous un arbre fruitier. Celui-ci représente son appartenance à la terre mère, à ses ancêtres, sa famille et son peuple.

Randonnée au Mont Tapioi (294m)

Accessible à pied, environ 1h30 aller retour ou moins si vous le faite en courant comme certains locaux ! (mais attention ça grimpe!). Sur le trajet vous rencontrerez des vaches et veaux en libertés. Parfois certain bloquent la route. En haut, Jolie vue sur le lagon et sur l’île de Tahaa. On aperçoit même en fond l’île de Bora.

Excursion à Tahaa, l’île Vanille

Accessible par bateau uniquement, cette île est réputée pour sa vanille, d’où son surnom “l’île Vanille”.

Nous choisissons de faire un tour avec “Motu Vaituariki” tenu par un couple : Teva et Flo. Tous les deux ont la pêche et n’hésite pas à nous vanter les mérites de leur île. On apprécie fortement leur bonne humeur!
Le départ de notre excursion est très mouvementé car une averse torrentielle s’abat sur notre petit bateau pendant une quinzaine de minute. En Polynésie les pluies peuvent être courtes mais très intenses! Nous sommes mouillés comme si nous avions plongé dans le lagon, heureusement à part la pluie, l’air et les quelques vagues qui se sont abattu sur nous ne sont pas froide.

Visite d’une vanillerie

Nous nous rendons à “la vallée de la vanille”, le propriétaire nous explique tout ce qu’il y a à savoir sur la culture de la vanille et nous montre pleins de dérivés de celle-ci (la gousse, l’huile, la poudre, la tapenade…). Celle-ci est cultivé encore traditionnellement, car dorénavant des serres sont utilisés contre les insectes et autres problèmes naturelles.
La vanille de Polynésie est fécondé à la main par l’homme (grâce à un jeune esclave Edmond Albius qui a trouvé le moyen de féconder manuellement la fleur de vanille. A ce jour, chaque fleur de vanille est fécondée à la main), contrairement à la vanille du Mexique (et oui historiquement la vanille vient de ce pays!) qui elle est pollinisé par l’abeille Pelipona, qui vit essentiellement en Amérique Centrale.
Nous découvrons également l’huile de Tamnanu (comme une odeur de noix) utilisé pour ses nombreuses vertus : antiseptique, cicatrisant, coup de soleil… etc.

Visite d’une ferme perlière

Nos guides nous amènent dans la plus grande ferme perlière de Tahaa. Par chance nous arrivons pendant l’extraction de la perle!

Une dame nous explique la culture de celle-ci. Les huîtres de Polynésie, variété Pinctada margaritifera, forment des perles dites « perles noires de Tahiti », (qui est une AOC, dont les tons nacrés varient : du vert, violet, noire).
Quelle procédé pour créer une perle ? Lors de la greffe, la poche reproductrice de l’huître est incisée pour y déposer un petit morceau du manteau d’une autre huître. Les cellules issues de ce greffon se développent ensuite et tapissent la poche reproductrice.
Ce sont ces cellules qui sécrètent la nacre qui forme habituellement la coquille. En même temps que ce greffon, un petit nucléus sphérique est introduit, généralement un morceau de coquillage, qui sert de noyau aux sécrétions du greffon qui forme plus tard une perle. (un travail de chirurgien!).
Une huitre peut être utilisé plusieurs fois (3 ou 4 fois), et on insérera une nucleus d’un diamètre supérieur pour obtenir une perle de plus en plus grosse.

Repas traditionnel sur un motus

Nos guides nous déposent sur un motu, où une locale nous a préparer un bon festin : poulet et poisson mariné, riz, spaghetti, patate douce violette, le fei (sorte de banane plantin), gateau coco, poe banane, et en dessert : un plateau de fruit exotique. C’est tout simplement un régal !
Depuis le motu, nous pouvons apercevoir l’île de Bora.

Snorkelling dans le jardin de corail

Toujours en bateau, nous nous rendons sur un motu en face de bungalow sur piloti : un paysage de carte postale !

De ce motu, nous entamons notre première sortie snorkelling de Polynésie. Et bien nous ne sommes pas déçu, on se croirait dans un aquarium géant ! Coraux et poissons multicolores, on en prend pleins les yeux !
Pas de feeding pour attirer les poissons, ils sont présents naturellement.

Dormir chez l’habitant

Nous sejournons chez Robert et Hinano (oui comme la bière de là-bas mais l’origine du prénom a une tout autre signification : fleur du pandanus), un couple polynésien adorable. Nous mangeons avec eux tous les soirs et partageons nos expériences. Grâce à eux nous en apprenons beaucoup sur leur culture. Ils nous preparent des plats typiques délicieux : divers poissons en tartare, sashimi, cuit dans des feuilles de bananes, légumes et féculents variés des îles, eau de coco et noix de coco directement récupéré dans leur jardin, jus, confitures et salades de fruit exotique. Un vrai régal et nous sentons que ça leur fait vraiment plaisir de nous faire découvrir tout ça (un plaisir évidemment partagé). Nous goutons même un rhum local super bon !

Au premier abord, Raiatea ne fait pas rêver en terme de lagon et les plages sont inexistantes mais elle possède tout de même un charme unique et nous avons adoré notre séjour. Nous en avons appris beaucoup sur la culture et les habitants, une bonne entrée en matière pour la suite du voyage.
Pour profiter pleinement du lagons il suffit de prendre le bateau direction les îlots alentours ou les motus près de Tahaa. Car oui Raiatea et Tahaa ont la particularité de partager le même lagon.

 

Tour de l’île guidé : Trucky tour 6000 CFP/personne avec déjeuner (sandwich et fruit exotique).

Excursion Tahaa : Motu Vaituariki 8000 CFP/personne avec déjeuner typique polynésien.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 comments