Alpine Crossing Tongariro : sur les pas du Seigneur des Anneaux

Tongariro National Park est le parc le plus populaire de Nouvelle Zélande. Il abrite 3 volcans en activité : le Mont Ruapehu, le plus haut à 2797m ; le Mont Ngauruhoe qui incarne la montagne du Destin dans Le seigneur des anneaux ; et le Mont Tongariro, le plus bas à 1967 m.

Réveil à 5h30 ce matin pour se rendre à la navette. Celle-ci nous récupèrent à la fin du parc : Ketetahi Road. Et nous amène à l’entrée du parc, qui est début au parking de Mangatepopo road. (nous avons donc laissé notre van à la fin de la randonnée car ce n’est pas une boucle).Tarif : 30$ / personne pour la navette. (Si vous êtes un groupe, prenez deux voitures, une garée à l’entrée, l’autre à la sortie pour éviter de payer!)

Si vous venez au point de rendez-vous en voiture, deux possibilités : soit se garer sur le grand parking et ensuite aller à pied au point de rdv (1km) ou (ce que nous avons fait) le bus nous récupère au bout de la route des 1km. Soit se garer sur le parking qui se trouve à la fin du parc, juste à côté des navettes. Mais il est vraiment minuscule, donc il faudra arriver très tôt ! (A 6h30 il est déjà complet et nous sommes en automne).

A l’entrée du parc, le panneau nous indique 6h20 de marche soit 19,4km et les précautions à prendre avant d’entamer la randonnée. La marche débute au petit jour sur du plat. Il y a même certains passages sur des lattes en bois conçu pour les marcheurs. Au bout de quelques km un petit détour de 600 mètres (on est plus à ça près) nous amène à une cascade.

C’est ensuite que la première montée ne va pas tarder qui offre une vue sur toute la vallée. Déjà c’est très beau. Mais nous n’avons encore rien vu !

Viens une deuxième montée où on décide de faire une petite pause “goûter”!

Puis une troisième montée, aidé sur les derniers mètres par des chaînes car c’est un peu abrupte (mais rien de bien méchant!). Magnifique vue avec ses couleurs rouge flamboyante ! Remarquez sur la photo, une cavité, ressemblant étrangement à un sexe féminin, ou avons-nous peut-être l’esprit mal placé ?!

La marche continue pour nous amener aux célèbres Emerald Lakes. On en a vu et revu des photos de ces lacs, mais en vrai c’est encore plus magnifique ! Nous sommes émerveillés ! Pour les voir de plus près, il faut descendre sur une sorte de sable cendré mélangé aux cailloux. C’est très glissant ! Le mieux est de marcher sur la partie la plus sableuse (moins casse gueule). Puis deux techniques : celle du “je cours et advienne que pourra” (technique de Tom) ou celle du “j’y vais tout en douceur en marchant parfois de biais” (technique Drey). La randonnée se poursuit toujours face à des paysages qu’on ne connaissait pas ! Quelques odeurs de souffre près des lacs !

La dernière partie, qui pourrait sembler la moins intéressante nous offre une vue splendide sur les lac et étendues !

À ce moment on décide de manger notre gros sandwich pour reprendre des forces !

Le final se fait dans une forêt, à l’ombre, il reste 45 minutes, nous sommes à bloc !!!

En conclusion on s’en était fait une montagne (c’est l’cas de le dire!) à cause de tous les articles et commentaires qu’on a pu lire mais au final on l’a très bien supporté ! Et puis la douleur de la montée s’estompent vite devant tant de beauté. La randonnée n’est pas facile mais elle est totalement faisable, si toutefois la météo est bonne. Donc avant de se lancer, vérifier de partir dans de bonne condition météorologique.

Cette randonnée et superbe, donc n’hésitez pas, foncez !!

Si vous n’en n’avez pas eu assez, vous pouvez toujours faire “le Tongariro Northern Circuit” de 50km en 4 jours, qui fait le tour du MT Ngauruhoe et fait parti des “Great Walks”.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 comments